Les meilleures destinations pour voyager avec bébé

Vous n’en pouvez plus d’attendre que bébé grandisse pour l’emmener en vadrouille avec vous, éternel voyageur que vous êtes devant l’éternité. Cela vous démange de le faire voir le monde avec ses yeux encore purs, si innocents. Tant pis s’il ne comprend pas toutes les explications que vous lui débiterez dans chacune des destinations que vous prévoyez de visiter, il vous tarde de voyager avec lui. C’est votre droit le plus absolu, c’est clair, mais un bébé reste un bébé, et certaines précautions doivent être prises pour sa sécurité, sa santé, son bien-être, son confort.

A quel âge un bébé peut-il voyager ?

Y a-t-il un âge idéal pour cela ? En fait, dès ses 3 semaines, un bébé en bonne santé générale est apte à voyager, aucun empêchement à cela. Mais sachez qu’un nourrisson de moins d’une semaine ne sera peut-être pas accepté à bord d’un avion, informez-vous auprès de la compagnie aérienne que vous avez choisie. A part cela, sachez qu’aussi jeune, à 3 semaines, un bébé a besoin de calme et de beaucoup de sommeil. Ces deux conditions doivent donc être réunies lors du voyage pour ne pas l’irriter et qu’il reste en bonne santé. Ne prenez aucun risque inutile, alors, si vous pouvez attendre encore un peu, ne partez avec lui que lorsqu’il aura 6 mois, il sera alors plus fort.

Pour quelles destinations ?

Vous partez à l’étranger, pourquoi pas, mais tout de même, vous ne pouvez raisonnablement pas voyager partout avec votre bout de chou. En tout cas, voyager en routard n’est pas une bonne solution dans certains pays quand on a un petit enfant dans ses bras car les risques existent. Donc, choisissez bien la saison où vous vous rendez dans telle ou telle destination, si c’est la saison haute, le risque de bousculade est plus grand, de même que le risque de faire de longues attentes à l’entrée des sites historiques, d’attendre plus longtemps avant d’être servi, etc. Le temps qu’il fait est aussi un critère à prendre en compte, vous ne pouvez tout bonnement pas partir dans le pays de vos rêves alors qu’il y pleut ou que le risque d’un cyclone est réel. Evidemment, si vous avez une bonne expérience des voyages et de certaines destinations, cela peut vous aider à déterminer le lieu de vos vacances avec bébé. Et surtout, veillez à ne pas emmener bébé dans un pays où l’hygiène laisse à désirer et où les services sanitaires sont inexistants ou insuffisants. C’est un risque que vous ne devez surtout pas prendre.

Où ne pas aller ?

Il y a tout de même des destinations que vous devez éviter si vous voyagez avez votre précieux bambin. Par exemple, les pays où les conflits armés ou la guerre sévit, c’est tout simplement de l’inconscience de l’y emmener. Si le pays que vous avez prévu de vous rendre a été ou est en train de subir des attaques terroristes, ce n’est certainement pas le bon endroit pour couler de jours heureux avec bébé. Pour être sûr des pays à risques très élevés, il est utile que vous lisiez la rubrique en ligne « Conseils aux voyageurs » du Ministère des Affaires Etrangères. La liste des pays à bannir est régulièrement mise à jour sur ce site, précieux donc. N’allez pas non plus vers des villes ou pays trop loin de chez vous. Un trajet trop long peut fatiguer bébé, et vous par la même occasion. Bébé est plus sensible au décalage horaire que les adultes, tenez-en compte. Mais si, pour une raison ou pour une autre, vous devez vous y rendre, restez-y au moins 10 jours afin que son petit organisme ait le temps de s’habituer et qu’il puisse récupérer. Evitez également les pays où sévit le paludisme, cela peut lui être fatal. Là où il fait trop chaud ou trop froid, c’est aussi à éviter, de même que les endroits trop humides.

Pour un voyage heureux

Il existe des destinations qui ne feront aucun mal à votre bébé, et par conséquent, à vous aussi. La France, bien sûr, arrive en tête de liste. Le paysage de la France est très varié et une fois que vous sortez de votre région, ce sera déjà très bien. Les pays limitrophes aussi marchent à tous les coups : l’Espagne, l’Allemagne, etc. Vous serez dépaysé et votre bébé n’aura pas à s’acclimater à des cieux différents de ceux auxquels il est habitué, et ce sera du bénéfice pour toute la famille. Et en cas de problème, vous pouvez facilement communiquer avec le pédiatre de votre bébé en France et au cas où vous devez rentrer au plus vite, la France est à portée de main. Les îles Baléares, Antilles, Cyclades, l’Australie et l’Amérique du Nord sont aussi intéressants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *